Le principal atout d’ANIMAS-Sutura réside dans son réseau de partenaires de terrain fidélisés depuis plus de 15 ans pour mettre en œuvre un programme quasi national de communication pour le changement de comportements.

En fonction du groupe cible, des animateurs formés aux techniques de communication d’ANIMAS-Sutura déroulent des programmes éducatifs allant de 8 à 32 semaines dans plus de 2000 sites d’intervention. Ces sites concernent les migrants, les femmes et hommes en âge de procréer dans les villages ruraux, les jeunes scolaires du niveau primaire et secondaire, ceux des écoles professionnelles et foyers, des centres de formation des recrues militaires ainsi que les clientes des centres de santé. Ces programmes conçus sous la forme de sketchs radiophoniques de courte durée visent à instaurer au sein de petits groupes de populations, des débats sur des questions clefs en lien avec la santé reproductive, la population et le développement.

Afin d’étendre la portée des interventions, des équipes d’animation mobiles sillonnent le pays profond pour organiser des débats radiophoniques dans les sites stratégiques, débats qui seront ensuite rediffusés sur les radios privées et communautaires.

 

En 2019, ANIMAS-Sutura a touché 20.540 migrants principalement soudanais, 181 295 hommes et femmes en âge de procréer dans les villages, 264.703 jeunes à travers 701 enseignants de 106 écoles secondaires et 27 foyers/centres, 2300 membres des forces de défense et de sécurité. Pour assurer que les messages parviennent aux groupes cibles, ANIMAS-Sutura a contractualisé avec 74 radios réparties dans les 5 régions d’intervention pour diffuser 39 473 sketches éducatifs suivis de